Le Petit Braquet
 
accueil Le TOUR de FRANCE
 
 
 

 

  • Etape 1 ➔ samedi 26 juin : Brest - Landerneau.
  • Etape 2 ➔ dimanche 27 juin : Perros-Guirec - Mûr-de-Bretagne.
  • Etape 3 ➔ lundi 28 juin : Lorient - Pontivy.
  • Etape 4 ➔ mardi 29 juin : Redon - Fougères.
  • Etape 5 ➔ mercredi 30 juin : Changé - Laval (contre-la-montre individuel)
  • Etape 6 ➔ jeudi 1er juillet : Tours - Châteauroux
  • Etape 7 ➔ vendredi 2 juillet : Vierzon - Le Creusot
  • Etape 8 ➔ samedi 3 juillet : Oyonnax - Le Grand-Bornand
  • Etape 9 ➔ dimanche 4 juillet : Cluses - Tignes
    Lundi 5 juillet repos à Tignes
  • Etape 10 ➔ mardi 6 juillet : Albertville - Valence
  • Etape 11 ➔ mercredi 7 juillet : Sorgues - Malaucène
  • Etape 12 ➔ jeudi 8 juillet : Saint-Paul-Trois-Châteaux - Nîmes
  • Etape 13 ➔ vendredi 9 juillet : Nîmes - Carcassonne
  • Etape 14 ➔ samedi 10 juillet : Carcassonne - Quillan
  • Etape 15 ➔ dimanche 11 juillet : Céret - Andorre-la-Vieille
    Lundi 12 juillet : Repos en Andorre
  • Etape 16 ➔ mardi 13 juillet : Pas de la Case - Saint-Gaudens
  • Etape 17 ➔ mercredi 14 juillet : Muret - Saint-Lary-Soulan
  • Etape 18 ➔ jeudi 15 juillet : Pau - Luz-Ardiden
  • Etape 19 ➔ vendredi 16 juillet : Mourenx - Libourne
  • Etape 20 ➔ samedi 17 juillet : Libourne - Saint-Emilion
  • Etape 21 ➔ dimanche 18 juillet : Chatou - Champs-Elysées, Paris

Le Tour de France en Auvergne Rhône-Alpes

De l'Ain à la Savoie, le Tour de France 2021 comptera trois étapes alpines du 3 au 6 juillet. (Source : FR 3 auvergne Rhône-Alpes)

Etape 8 : Oyonnax - Le Grand-Bornand


Le peloton abordera les premiers cols le 3 juillet, au lendemain de la plus longue étape du Tour qui mènera les coureurs jusqu'au Creusot. Après la côte de Mont-Saxonnex (5,7 km à 8,3 %) viendra l'enchaînement Romme-Colombière trouvé en 2009 au-dessus de la vallée de l'Arve. Une courte descente sépare les deux sévères montées, classées en première catégorie. Au sommet, le coureur de tête n'a plus qu'une quinzaine de kilomètres d'une descente large et sans piège pour rejoindre l'arrivée.

Etape 9 : Cluses - Tignes


C'est le grand retour à Tignes pour le Tour. Le 4 juillet, les coureurs se hisseront au col du Pré puis direction le Cormet de Roselend avant la montée finale jusqu'au Val Claret. Une étape de 145 kilomètres pour une arrivée dans la station savoyarde après le rendez-vous contrarié de 2019. Il y a deux ans, l'étape devant s'achever à Tignes avait été interrompue à cause d'un orage de grêle.

Etape 10 : Albertville - Valence


Finis les sommets alpins, les coureurs redescendent sur du plat pour une dernière étape dans les Alpes après une journée de repos à Tignes. Au départ d'Albertville le 6 juillet, les coureurs sillonneront les vallées de l'Isère et du Rhône jusqu'à Valence. Une étape destinée aux sprinteurs au détriment des grimpeurs qui retrouveront leur terrain de jeu dans les Pyrénnées quelques jours plus tard.

 

1903
GARIN Maurice
1946
- PAS D'EDITION -
1989
LEMOND Greg
1904
CORNET Henri
1947
ROBIC Jean
1990
LEMOND Greg
1905
TROUSSELIER Louis
1948
BARTALI Gino
1991
INDURAIN Miguel
1906
POTTIER René
1949
COPPI Fausto
1992
INDURAIN Miguel
1907
MAZAN Lucien (dit PETIT BRETON)
1950
KUBLER Ferdinand
1993
INDURAIN Miguel
1908
MAZAN Lucien (dit PETIT BRETON)
1951
KOBLET Hugo
1994
INDURAIN Miguel
1909
FABER François
1952
COPPI Fausto
1995
INDURAIN Miguel
1910
LAPIZE Octave
1953
BOBET Louis (dit Louison)
1996
RIIS Bjarne
1911
GARRIGOU Gustave
1954
BOBET Louis (dit Louison)
1997
ULLRICH Jan
1912
DEFRAYE Odile
1955
BOBET Louis (dit Louison)
1998
PANTANI Marco
1913
THYS Philippe
1956
WALKOWIAK Roger
1999
ARMSTRONG Lance
1914
THYS Philippe
1957
ANQUETIL Jacques
2000
ARMSTRONG Lance
1915
- PAS D'EDITION -
1958
GAUL Charly
2001
ARMSTRONG Lance
1916
- PAS D'EDITION -
1959
BAHAMONTES Fédérico
2002
ARMSTRONG Lance
1917
- PAS D'EDITION -
1960
NENCINI Gastone
2003
ARMSTRONG Lance
1918
- PAS D'EDITION -
1961
ANQUETIL Jacques
2004
ARMSTRONG Lance
1919
LAMBOT Firmin
1962
ANQUETIL Jacques
2005
ARMSTRONG Lance
1920
THYS Philippe
1963
ANQUETIL Jacques
2006
PEREIRO SIO Oscac
1921
SCIEUR Léon
1964
ANQUETIL Jacques
2007
CONTADOR VELASCO Alberto
1922
LAMBOT Firmin
1965
GIMONDI Felice
2008
SASTRE CANDIL Carlos
1923
PELISSIER Henri
1966
AIMAR Lucien
2009
CONTADOR VELASCO Alberto
1924
BOTTECCHIA Ottavio
1967
PINGEON Roger
2010
SCHLECK Andy
1925
BOTTECCHIA Ottavio
1968
JANSSEN Jan
2011
EVANS Cadel
1926
BUYSSE Lucien
1969
MERCKX Eddy
2012
WIGGINS Bradley
1927
FRANTZ Nicolas
1970
MERCKX Eddy
2013
FROOME Christopher
1928
FRANTZ Nicolas
1971
MERCKX Eddy
2014
NIBALI Vincezo
1929
DE WAELE Maurice
1972
MERCKX Eddy
2015
FROOME Christopher
1930
LEDUCQ  André
1973
MERCKX Eddy
2016
FROOME Christopher
1931
MAGNE Antonin
1974
MERCKX Eddy
2017
FROOME Christopher
1932
LEDUCQ  André
1975
THEVENET Bernard
2018
THOMAS Geraint
1933
SPEICHER Georges
1976
VAN IMPE Lucien
2019
BERNAL GÔMEZ Egan Arley
1934
MAGNE Antonin
1977
THEVENET Bernard
2020
POGACAR Tadej
1935
MAES Romain
1978
HINAULT Bernard
2021
 
1936
MAES Sylvère
1979
HINAULT Bernard
2022
 
1937
LAPEBIE Roger
1980
ZOETEMELK Jopp
2023
 
1938
BARTALI Gino
1981
HINAULT Bernard
2024
 
1939
MAES Sylvère
1982
HINAULT Bernard
2025
 
1940
- PAS D'EDITION -  
1983
FIGNON Laurent
2026
 
1941
- PAS D'EDITION -
1984
FIGNON Laurent
2027
 
1942
- PAS D'EDITION -
1985
HINAULT Bernard
2028
 
1943
- PAS D'EDITION -
1986
LEMOND Greg
2029
 
1944
- PAS D'EDITION -
1987
ROCHE Stephen
2030
 
1945
- PAS D'EDITION -
1988
DELGADO Pedro
 

VAINQUEURS PAR NATIONS

 FRANCE 
36
 ETATS-UNIS
3
 DANEMARK
1
 BELGIQUE
18
 PAYS-BAS
2
 IRELANDE
1
 ESPAGNE
12
 SUISSE
2
 SLOVENIE
1
 ITALIE
10
 ALLEMAGNE
1
 PAYS DE GALLES
1
 ROYAUME-UNI
5
 AUSTRALIE
1
 
 LUXEMBOURG
5
 COLOMBIE
1
 

TITRES ET PARTICIPATIONS DES PRINCIPAUX LAUREATS

 Coureurs Titres Années Partic.  Coureurs Titres Années Partic.
ANQUETIL Jacques
5
 1957-1961-1962-1963-1964
8
MERCKX Eddy
5
1969-1970-1971-1972-1974
7
HINAULT Bernard
5
1978-1979-1981-1982-1985
8
INDURAIN Miguel
5
1991-1992-1993-1994-1995
12
FROOME Christopher
4
2013-2015-2016-2017
8
THYS Philippe
3
1913-1914-1920
10
BOBET Louison
3
1953-1954-1955
10
LEMOND Greg
3
1986-1989-1990
8
PETIT-BRETON Lucien
2
1907-1908
9
LAMBOT Firmin
2
1919-1922
10
BOTTECCHIA Ottavio
2
1924-1925
4
FRANTZ Nicolas
2
1927-1928
7
LEDUCQ André
2
1930-1932
9
MAGNE Antonin
2
1931-1934
10
MAES Sylvère
2
1936-1939
6
BARTALI Gino
2
1938-1948
8
COPPI Fausto
2
1949-1952
3
THEVENET Bernard
2
1975-1977
11
FIGNON Laurent
2
1983-1984
10
CONTADOR Alberto
2
2007-2009
10

Les Petites Histoires du TOUR DE FRANCE !

En 1900, deux journaux, "Le Vélo" et 'L'Auto" organisent chacun de leur côté des épreuves cyclistes.

Ces épreuves connaissant alors un franc succès, Henri Desgrange, directeur du magazine "L'Auto" fait une suggestion à son collaborateur, Géo Lefèvre, d'imaginer et de mettre en place une course par étape. Cette épreuve devra évidemment surclassé les épreuves organisées par son concurrent "Le Vélo" - Le Tour de France est né !

La 1re édition du Tour de France a eu lieu en 1903, du 1er au 19 juillet. Elle se déroule en six étapes. Le parcours relie les principales villes françaises, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes. L’un des favoris de l'épreuve s'appelle Maurice Garin, il remportera trois étapes et le classement général avec près de trois heures d'avance sur le deuxième, Lucien Pothier, ce qui constitue le plus grand écart entre le vainqueur du Tour et son dauphin dans l'histoire de cette compétition.

D'autres grands champions du moment, participent à cette 1ère édition, notamment le champion allemand Josep Fischer, Léon Georget, Hippolyte Aucouturier.

La longueur des étapes, disputées pour partie de nuit, varie de 268 à 471 km, pour un total de 2 428 km.

Cinquante-neuf coureurs prennent le départ, face au café « le Réveil-Matin » de Montgeron, mais seulement vingt-et-un d'entre eux figurent au classement général au terme des six étapes. En cas d'abandon, les coureurs peuvent néanmoins concourir lors des étapes suivantes, sans figurer toutefois au classement général. C'est notamment ce qui permet au Français Hippolyte Aucouturier et au Suisse Charles Laeser de remporter une victoire d'étape sur ce Tour, sans être classés à l'arrivée à Paris.

En 1903 le droit d'engagement pour participer au Tour de France était de 10 francs, et tous les concurrents qui terminant dans les 50 premiers de l'étape du jour, percevait 5 francs.

La seconde édition connaîtra quelques péripéties, les concurents se livrent à d'inomables tricheries, des clous seront jetés sur le parcours, beaucoup de coureurs seront mis hors course, Maurice Garin, vainqueur de la 10ère édition fera partie de ces coureurs exclus. Ce sera le jeune coureur Henri Cornet (20 ans - plus jeune vainqueur de tous les temps) qui remportera cette édition 1904.

Maurice Garin

Maurice-François Garin, dit Maurice Garin,

- né le 3 mars 1871 à Arvier, commune italienne francophone de la Vallée d'Aoste,
- mort le 19 février 1957 à Lens,

Cycliste italien, naturalisé français en 1901. (source Wikipédia)

Taille : 1,62 m
Poids : 60 kg

Voir le "coup de chapeau" consacré à ce champion par le site Le Petit Braquet "Hommage à Maurice Garin par LPB"

 

Ce coureur doté d'une résistance exceptionnelle, dévoilera "sa recette" pour expliquer un de ces plus beau succès, "Les 24 heures des Arts Libéraux", course organisée par le journal "Le Vélo" : "Une meilleure alimentation !" - immaginez ... Lors de ces 24 heures, il déclare avoir consommé « 19 litres de chocolat chaud, 7 litres de thé, 8 œufs au madère, une tasse de café avec de l'eau-de-vie de champagne, 45 côtelettes, 5 litres de tapioca, 2 kg de riz au lait et des 5 huîtres ».

Un autre coureur de cette époque avait ses habitudes gastronomiques, en effet le luxembourgeois François Faber, vainqueur en 1909, emportait avec lui, sur chaque étape, 12 côtelettes dans sa sacoche. Il lui arrivait d'en distribuer au fil des kilomètres, en lançant "le véritable champion est celui qui respecte l'adversaire."

Les éditions suivantes seront particulièrement marquées par 2 coureurs français, Gustave Garrigou et Lucient Petit-Breton.

Eugène Christophe se converti en forgeron. coureur opiniâtre et habile, il va démontrer ces qualificatifs lors d'une étape du Tour en 1913, alors qu'il la place de leader de l'épreuve, il va casser sa fouche dans la descente du Tourmalet. Il va alors accomplir la descente à pied, vélo sur l'épaule, pénétrer dans une forge à Sainte-Marie de Campan. Seul, comme le règlement lui oblige, il va réaliser une réparation de fortune, refondre sa fourche et reprendre la route. Il perdra se Tour de France, mais ce fait de course devriendra une des plus savoureuse légende du Tour.

En 1906, le Tour de France s'agrandit, Henri Desgrange augmente le nombre des étapes : il passe de 11 à 13, mais surtout de 2994 km à 4483 km, mais la grande innovation va être la présence de la montagne dans le tracé du parcours, avec notament l'escalade du Ballon d'Alsace et le col Bayard, le 1er roi de la montagne s'appelle alors René Pottier. - Les cols de plus de 1000m entrent alors définitivement dans l'histoire du Tour de France.

Le col de la République est le premier col à plus de 1 000 m franchi par le Tour de France, lors de la deuxième étape du premier Tour de France en 1903 (Lyon-Marseille via Saint-Étienne). Hippolyte Aucouturier est le premier au sommet. L'année suivante, en 1904, le Tour est à nouveau de passage. Mais la montée fut le théâtre d'attaques par des partisans du coureur régional Antoine Fauré à l'encontre de ses adversaires. Ces faits ont conduit les organisateurs à éviter le département de la Loire pendant de nombreuses années : le franchissement suivant du col n'aura lieu que lors du Tour de France 1950.

 

 

En 1928, le vainqueur Nicolas Frantz casse sa machine au cours de l'étape Metz-Charleville. Il parcours alors les cent derniers kilomètres sur un vélo de femme à 27 km/h de moyenne. Il perd 48 minutes mais sauve son maillot jaune.

 

 

 

 

 

En 1952 Charles Trenet s'invite sur le TOUR de FRANCE,


Cette année là, Tino Rossi fut également engagé par la marque RICARD.
L'amitié entre les deux hommes est de mise, mais le public fait savoir que Tino est bien plus sympathique que Charles, car ce dernier sont tour de chant terminé, prend illico la poudre d'escampette, alors que son "concurrent" prend plaisir à rencontrer les coureurs et le public !

Charles écrit alors, une chanson restée longtemps inédite, Tour de France, publiée seulement en 1983 par le journal l'Equipe.

TOUR DE FRANCE

Une chanson inédite de Charles Trenet
Les voyant partir de Bretagne
Subito Presto
Cent quatre-vingts champions triés sur le vélo,
Courant à travers la campagne
Courant après la gloire,
J’ai l’impression bizarre
Qu’ils vont faire le tour de mon répertoire
De la Mer aux Pyrénées
De mes Vertes Années
Pour enfin revoir Paris
Et ses taxis
Bref, comme disait mon distingué
Confrère Maurice Chevalier,
Ce Tour à ma façon,
C’est ma route et mes chansons.
Partout où passe le Tour de France,
C’est la fête, c’est dimanche,
C’est dimanche de la France.
On distribue des chapeaux en papier,
Des mirlitons, des savonnettes,
On voit passer Georges Briquet,
On voit même des coureurs à bicyclette.
Maman, voilà le maillot jaune canari,
Voilà Coppi, Bartali et Geminia
Et puis voilà, ils sont passés,
Y’en a jusqu’à l’année prochaine.
Il reste des prospectus froissés
Sur la route comme une traîne,
Sur la route des Tours passés.

Juillet 1952
Paru dans l’Equipe en juillet 1983.

En 1947, Albert BOURLON fut échappé pendant 253 km, entre Carcassonne et Luchon,

Thierry MARIE approcha ce record entre Arras et Le Havre en 1991 (234 km d'échappée).

Plus courtes, les étapes d'aujourd'hui ne permettent plus de réaliser de tes exploits.

Les distances totales actuelles de l'épreuve ne dépassent pas les 4000 km. Le Tour de France de 1926 n'en totalisait pas moins de 5745.

Une étude réalisée en 2013 auprès du public du Tour révèle que 47 % des spectateurs sont venus en priorité pour y voir la caravane publicitaire

La Caravane du Tour de France à été imaginée et créée par Henri Desgrange. Lassé des manigances des équipes de marques de cycles, il décide que le Tour se courra désormais par équipes nationales.
Tous les coureurs sont alors équipés du même vélo, fourni par l'organisation.
Cette réforme s'avérant très coûteuse, Henri Desgrange eu l'idée de la caravane publicitaire pour la financer.

Nous sommes passés de 25 véhicules en 1935 à 155 en 1979 et aujourd’hui on en compte plus de 200. Tout cela s’étend sur environ 20 kilomètres et pour le public cela représente un défilé de 45 minutes.

La société MICHELIN a sponsorisé le maillot vert de 1973 à 1983.

Le Bibendum à naturellement illustré par sa présence la caravane du Tour et on le retrouve très logiquement durant cette période;

La caravane du TOUR DE FRANCE

Les phrases les plus célèbres prononcées sur le Tour de France :

  • "Vous êtes des bandits" - Emile Georget, au sommet du col du Galibier (le 10-juillet 1911)
  • "Vous êtes des assassins, des criminels ..." - Octave Lapize, au sommet du col de l'Aubisque (le 21-juillet 1903)
  • "Henri Pélissier ne sait pas souffrir ..." - Henri Desgrange (1919 - Henri Pélissier, ne gagnera jamais le Tour de France)
  • "L'important, c'était que les autres explosent toujours avant moi." - Luis Ocana, (janvier-1983)
  • "J'avais mal partout, aux bras, aux jambes, derrière la nuque. Ma langue desséchée était devenue une râpe, ma gorge un enfer." - Eddy Marckx (15-juillet 1969)
  • "Dans le corps de Bartali coule du sang, dans celui de Coppi de l'essence." - Curzio Malaparte

 

 
 
     

    © lepetitbraquet.fr