lpb

 
- Ils nous ont quittés
 
 accueil Retour page d'accueil
 

 

2015

De Clercq René

Victime peu après minuit d'un accident vasculaire cérébral, est décédé le dimanche 1er janvier 2017. Né à Compiègne le 16 mars 1945, ce coureur belge fut sacré champion du monde de cyclo-cross chez les amateurs, en devançant Roger De Vlaeminck à Magstadt (Allemagne) en 1969. Deux ans plus tard, il fut aussi médaillé de bronze chez les professionnels. Professionnel de 1970 à 1976 René était le père de Mario De Clercq, bon routier sprinter  et surtout, triple champion du monde de cyclo-cross.

De Clercq René

 

Dmytro Grabovskyy

Dmytro Grabovskyy est mort, à Arad en Israël, le 22 janvier d'un arrêt cardiaque. Il était âgé de 31 ans. Dans les années 2000, l'Ukrainien avait été l'un des meilleurs coureurs mondiaux chez les jeunes. En 2003, il avait terminé 2ème du Championnat du Monde Juniors du contre-la-montre. Deux ans plus tard, à Madrid, il avait remporté le Championnat du Monde Espoirs en battant l'Australien William Walker et le Russe Evgueni Popov. Trois jours plus tôt, il avait terminé 2ème du contre-la-montre, battu ( comme en 2003), par le Russe Mikhail Ignatiev. A son palmarès amateur on trouve également deux titres de Champion d'Europe du contre-la-montre Espoirs et le Tour des Régions Italiennes.
Recruté en 2007 par Quick Step-Innergetic, Dmytro Grabovskyy ne perça jamais chez les professionnels. Non-conservé par l'équipe belge, il avait rejoint ISD–Neri jusqu’en 2011. Redevenu amateur, Dmytro Grabovskyy prît en 2013 la nationalité israélienne. Vainqueur de nombreuses courses dans son pays d’adoption il conquit le titre de Champion d'Israël du contre-la-montre en 2015.

Dmytro Grabovskyy

Léopold ROSSEEL

L'ancien professionnel belge Léopold ROSSEEL, né à Meulebeke le 11 mai 1934, est décédé à Izegem le 28 janvier 2017. Il fut professionnel de 1958 à 1963, il remporta au cours de sa carrière 15 victoires dont le G.P Flandria en 1961.

Léopold Rosseel

   
   
Roger Pingeon

L’ancien champion cycliste Roger Pingeon, vainqueur du Tour de France 1967, est mort le 19 mars 2017 d’une crise cardiaque à l’âge de 77 ans à son domicile de Beaupont dans l’Ain. Né le 28 août 1940 à Hauteville, Roger Pingeon était surnommé "l'échassier" à cause de ses longues jambes. Roger Pingeon était un coureur de grande classe au moral fragile, souvent accablé par le découragement mais doté d'une grande intelligence de course. 12ème du Tour et 5ème du Dauphiné 65 pour sa première saison, il connait une saison 1966 difficile. Après ses abandons à Paris-Nice et au « Dauphiné », il annonçe chaque fois qu’il arrête la compétition. Mais en 1967, retrouvant de l’ambition et de la volonté, il gagne le Tour, après avoir conduit une magistrale échappée dans l’étape Roubaix – Jambes, en Belgique.

Ses principales victoires :
Tour de France 1967, 5ème en 68 et 2ème en 69
Tour d’Espagne 1969
1ère étape du Dauphiné 72
Flèche Enghiennoise (Bel) 69
Grand Prix de Plumelec 74
4 étapes du Tour ( 1 en 67, 2 en 68, 1 en 69)
2 étapes du Tour d’Espagne 1969
2ème du Dauphiné Libéré 70, 3ème en 69
2ème du Tour de Suisse 72

Chad Young

Le jeune espoir américain, Chad Young, de l'équipe cycliste américaine Axeon Hagens Berman est décédé le 28 avril des suites d’une lourde chute survenue lors de la dernière étape du Tour de Gila (sud-est des États-Unis). Il était né le 8 juin 1995.

Scarponi-Michele

Michele Scarponi est décédé le 22 avril, suite à un accident de la route survenu pendant une séance d'entraînement. Percuté par un van, le vainqueur du Tour d'Italie 2011, suite à la disqualification d'Alberto Contador, serait mort sur le coup. Ayant débuté sa carrière professionnelle en 2002 au sein de l'équipe Acqua & Sapone-Cantina Tollo, il se distingue dès 2003 en terminant 16ème du Tour d'Italie, 13ème du Tour d'Espagne mais aussi 4ème de Liège-Bastogne-Liège et 7ème de la Flèche wallone. Impliqué dans la sulfureuse affaire Puerto, il est suspendu dix-huit mois après avoir avoué s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes. En 2012, il a été à nouveau suspendu trois mois pour avoir collaboré avec le médecin Michele Ferrari. A son palmarès on trouve outre le Giro 2011, trois étapes du Giro (deux en 2009 et une en 2010). Il a également terminé trois fois quatrième de l'épreuve (2010, 2012, 2013). Il a remporté la semaine Coppi-Bartali en 2007 la semaine cycliste lombarde en 2004 et 2010, Tirreno-Adriatico 2009, le Tour du Trentin 2011, le Grand Prix de la Côte Etrusque 2013...Quelques jours avant sa disparition tragique, Michel Scarponi s'était distingué en dominant la première étape du Tour des Alpes, qu’il avait terminé à la 4ème place au général.

Michele Scarponi

Walkowiak Roger

Roger Walkowiak, vainqueur du Tour de France 1956, est décédé le 7 février à l'âge de 89 ans à Vichy. "Walko" était le plus ancien vainqueur du Tour après le décès du Suisse Ferdi Kubler à la fin du mois de décembre 2016. Il laisse cette place désormais à l'Espagnol Federico Bahamontes, qui a remporté le Tour 1959. Né le 2 mars 1927 à Montluçon, ce coureur discret et modeste avait vu son nom composer une expression, "un Tour à la Walko" censée désigner une course-loterie ou, à tout le moins, un vainqueur de second ordre. Cette expression dont il avait finalement beaucoup souffert était totalement oublieuse des qualités de ce descendant d'immigrés polonais, honnête rouleur et bon grimpeur. Pourtant le Tour 1956 ne fut pas une course au rabais. Au départ se trouvaient deux grimpeurs exceptionnels, le Luxembourgeois Charly Gaul et l'Espagnol Federico Bahamontès mais également le Belge Stan Ockers et le Français Raphaël Géminiani. Professionnel de 1949 à 1960, Walko a également remporté une étape du Circuit de l’Ouest 52, deux étapes de la Vuelta 56 (dont le CLM par équipe) et une étape de la Vuelta 57. 2ème du Dauphiné Libéré en 55, il termina également 8ème de Milan San Remo en 53 et 3ème du Tour de l’Aude en 1960.

Roger Walkowiak

Serge Baguet

Né le 18 août 1969, l'ancien Champion de Belgique 2005, vainqueur de la 17ème étape du Tour de France 2001, Serge Baguet est décédé à l'âge de 47 ans des suites d'une longue maladie, le 8 février. Serge Baguet qui a couru au sein des équipes belges, Lotto et Quickstep-Innergetic, avait également remporté la Druivenkoers-Overijse 2001, ainsi que 2 étapes de la Ruta del Sol en 2005. Spécialiste des classiques il fut souvent placé mais rarement gagnant : 2ème de la Coppa Sabatini en 2001, 3ème de l’Amstel Gold Race en 2001, 2ème du Grand Prix de Plouay en 1992 et en 2004, 2ème de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2002...

Serge Baguet

André Vlaeyen

André Vlaeyen est décédé le lundi 20 février alors qu'il effectuait une sortie à vélo. Âgé de près de 86 ans, il a été victime d'un arrêt cardiaque. Coureur racé André Vlaeyen était un sprinter très rapide. Né à Herselt le 17 mars 1931, il fut professionnel de 1954 à 1962. Sacré champion de Belgique à deux reprises en 1956 et en 1957, on trouve également à son palmarès fort de 33 victoires le Tour de l’Ouest 54 , le Circuit du Limbourg 54, le Tour de Belgique 56, une étape du Giro 57, A travers la Belgique 58.

Cipriano Chemello

Né le 19 juillet 1945, Cipriano Chemello, est décédé à Bassano del Grappa le 14 février à l’age de 71 ans. Spécialiste de la poursuite par équipes, il fut Champion du Monde de la discipline en amateurs en 1966 et 1968. Il a également été médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de 1968. Professionnel sur route de 1969 à 1973, il remporta deux étapes du Tour de Catalogne 1969 et la 1ère étape de Paris-Nice 1970.

Luis Pedro Santamarina Antoñana

L'ancien Champion d'Espagne 1967, Luis Pedro Santamarina Antoñana est décédé le 6 février à Portugalete. Il était né le 25 juin 1942 à Abanto-Zierbena au Pays Basque. Vice champion du Monde des 100 km par équipe en 1964, Champion d'Espagne des indépendants en 1965, il fut professionnel de 1966 à 1972. A son palmarès on trouve 1 étape de la Ruta del Sol 64, 1 étape de la Vuelta en 68 et en 70, 1 étape du Giro 1968, le Tour d'Aragon 1970, le Tour du Pays Basque 70 et le Tour des Vallées Minières 1972.

Source : http://monografiashistoricasdeportugalete.blogspot.fr/

Yves Chabrier

Né le 27 avril 1936, Yves Chabrier est décédé le 17 janvier. Membre de l'équipe de France amateur, à plusieurs reprises, participant à des épreuves réputées, comme le Tour du Maroc 1960 où il remporta l'étape clm par équipe. Professionnel dans la catégorie indépendant en 1960 il était ami de Raymond Poulidor avec lequel il participa à plusieurs reprises au Bol d'Or des Monédières, où il prît la 13ème place en 61, derrière Gérard Saint, vainqueur, et Ercole Baldini.

Nicole Van den Broeck

L'ancienne cycliste Nicole Van den Broeck est décédé le lundi 17 avril 2017, à l'âge de 70 ans. Elle avait été Championne du Monde à Barcelone en 1973, et avait remporté cinq fois le Championnat de Belgique sur route 1969, 1970, 1973, 1974 et 1977). Elle décrocha également à deux reprises le titre national en poursuite individuelle. Elle était née le 9 novembre 1946 à Meise.

 

Linas Rumsas

Le 2 mai 2017, quelques jours après les disparitions de l'Italien Michele Scarponi, de l'Américain Chad Young, et du Champion de Namibie Raul Costa Seibeb, tué dans un accident de voiture, Linas Rumsas est décédé. Il était né le 4 octobre 1995. Le jeune coureur lituanien de l'équipe ALTOPACK-EPPELA a été retrouvé mort à son domicile de Lucques en Italie. Les causes de son décès ne sont pas encore connues, mais Linas Rumsas aurait été victime d'un malaise. Fils de Raimundas Rumsas, champion de Lituanie en 2002 et troisième du Tour de France la même année, Linas Rumsas s'était signalé en remportant le championnat national espoirs et en s'illustrant sur des courses italiennes. Le fils de Raimundas Rumsas avait ainsi terminé sur le podium du Poggio alla Cavalla, avant de terminer cinquième de la Terranuoeva Bracciolini. Hélas l’ombre du dopage plâne de plus en plus sur cette disparition tragique et début octobre, c’est son frère aîné, Raimondas Junior, qui a été « suspendu à titre conservatoire », un mois après un contrôle inopiné réalisé en marge d’une course toscane, qui s’est révélé positif à l’hormone de croissance. Pour le quotidien La Stampa, « c’est presque une chance que le TNA [Tribunal national antidopage italien] l’ait dépisté. Peut-être lui ont-ils même sauvé la vie ».  (http://www.lemonde.fr/)

Albert Bouvet

Albert Bouvet est décédé 20 mai 2017 à l'âge de 87 ans dans l'Essonne. Il était né le 28 février 1930 à Mellé (Ille-et-Vilaine). Il aura consacré toute sa vie à sa passion le cyclisme, d'abord comme coureur puis comme organisateur de courses. Excellent pistard, il décrocha le titre national en poursuite, à 5 reprises et il devint vice-champion du monde, de la discipline en 57 et 59 battu à chaque fois par Roger Rivière. Sur la route, il s'illustra en remportant Paris-Tours 1956, au terme d'une longue échappée. Surnommé «le Bouledogue de Fougères» Albert Bouvet fit partie de la grande équipe de France qui aida Jacques Anquetil à enlever son premier Tour de France en 1957. A son palmarès on trouve également 2 étapes du Tour de Romandie, 1 étape du Tour de l’Ouest, 1 étape du Circuit des 6 provinces, 1 étape du Tour du Sud Est et deux 2ème place lors du Grand Prix des Nations. Après sa carrière de coureur cycliste, Albert Bouvet rejoignit "Le Parisien-Libéré" puis la Société du Tour de France qui devint par la suite Amaury Sport Organisation où il travailla pendant près de 30 ans dans un rôle d'adjoint des grands patrons du Tour, Jacques Goddet, Félix Lévitan, Jean-Marie Leblanc. En 1968, à la demande de Jacques Goddet, il redynamisa le parcours de Paris-Roubaix en trouvant, avec l'aide de son ami Jean Stablinski, les secteurs pavés qu'affrontent toujours aujourd'hui les coureurs, dans le Cambrésien et le Valenciennois.

Albert Bouvet

Réginald Arnold

L'ancien champion Australien Reginald Arnold est décédé le 23 juillet à Nerang dans le Queensland australien. Né le 9 octobre 1924, le coureur Australien fut en son temps un des meilleurs coureurs de Six Jours du monde. Vainqueur de 16 Six Jours au cours de sa carrière (Berlin, Anvers, Gand, New-York, Paris, Londres…) il fit longtemps équipe avec Albert Storm (6 succès) avant d’être associé à Ferdinando Terruzzi (5 victoires) mais également avec Rick Van Loy ou Stan Ockers. Champion d’Europe de l’américaine en 57 avec Nandino Terruzzi, il remporta également quelques victoires sur route dans son pays.

Reisser Raymond

Né le 10 décembre 1931 à Lyon, Raymond Reisser, qui fut notamment coéquipier de Roger Walkowiak dans le Tour de France 1956, est décédé le 4 avril 2017. Professionnel de 1955 à 1958, sa pointe de vitesse lui permit de lever les bras à 5 reprises au plus haut niveau. Son palmarès est également fort de 148 victoires chez les amateurs. Après sa carrière cycliste, installé en Lorraine, il était devenu l'organisateur du Circuit des Mines, l'une des plus belles courses à étapes française qui a malheureusement disparu du calendrier en 2012.

Willy Schroeders

Né à Sint-Agata-Rode le 9 décembre 1932, l'ancien champion belge Willy Schroeders est décédé le 28 octobre à Woluwé-Saint-Lambert. A son palmarès, on peut noter, entre autres, ses victoires dans Bruxelles-Ingooigem 63, au G.P Stad Vilvoorde 62, les 3ème et 19ème étapes du Giro 61, la 6ème étape du Giro 62, le G.P des Ardennes 59, la 2ème étape du Tour de Catalogne 57, ou encore le G.P du Brabant 56. Il porta le maillot jaune durant trois jours lors du Tour 1962 grâce à la victoire de l’équipe Faema dont il faisait partie, lors du CLM par équipe.

Emile Baffert

Membre de l'équipe de France du Tour à deux reprises, Emile Baffert est décédé à l'âge de 92 ans le 25juillet 2017. Né le 26 août 1924 à Grenoble, il fut professionnel de 1946 à 1955. A son palmarès fort de 21 victoires on trouve notamment la 22ème étape du Tour de France 50, le Critérium d'Europe 47 et 52, une demi-étape du Critérium du Dauphiné-Libéré 47, une étape du Tour d'Afrique du Nord 52, le Tour du canton de Genève 55.

Busto Emmanuel

L’ancien professionnel Emmanuel Busto est décédé le 9 octobre 2017 à Saint Rémy de Provence. Né le 1er octobre 1932, à Cransac dans l’Aveyron, Emmanuel Busto avait travaillé comme mineur dans les mines du Bassin de Decazeville avant de servir en Algérie. Il fut professionnel de 1957 à 1963. Grâce à sa pointe de vitesse il s econstitua un solide palmarès chez les amateur. Chez les pros il remporta notamment le Tour du Var 57, le Tour de l’Aude 58, 1 étape du Dauphiné Libéré 60 , 1 étape du Tour de Catalogne 61. Il particpa à 6 reprises au Tour de France et il termina 5ème de la Vuelta en 59.

Philippe Chaumontet

Né le 4 décembre 1961 à Frangy (74), Philippe Chaumontet est décédé à Orthez le 6 novembre dernier à l'âge de cinquante-cinq ans. Vainqueur de courses difficiles chez les amateurs comme le Tour du Chablais 1983, le Tour du Béarn 1984, le Tour du Dauphiné-Savoie, l'Essor Savoyard et le tour de la Réunion 1987. Portant les couleurs d’une équipe amateur espagnole en 1988 il décroche 5 victoires probantes qui lui permettent de décrocher un contrat pro. Hélas son passage chez les pros en 1989 dans l’équipe Puertas dont Luis Ocana devait être le Directeur Sportif ne se concrétisa pas pour des problèmes administratifs. Ayant mis un terme à sa carrière en 1990 il occupa durant plusieurs années le poste de CTD des Pyrénées-Atlantiques.

(note personnelle – A.Rivolla)
Pour l’avoir cotoyer pendant quelques années en toutes catégories, je garde le souvenir d’un coureur de talent et d’un fin tacticien. Lors des championnats de France amateur en 1987, où nous représentions le Comité Dauphiné Savoie, j’ai découvert derrière le capitaine de route, un homme discret, loyal et profondément honnête.


Picot Fernand

Né le 10 mai 1930, Fernand Picot est décédé le 22 octobre dernier dans sa ville natale de Pontivy. Avant de passer professionnel en 1953 Fernand Picot remporta plus de 100 courses chez les amateurs dont 24 en 1949. A son palmarès on trouve notamment le circuit de l'Aulne 54, 2 étapes et le classement final du tour de Champagne 55, la 3ème étape du Dauphiné Libéré 56, la 3ème et la 9ème étape du Dauphiné Libéré 57, la 6ème étape de Paris-Nice 58 et la 2ème étape du Midi-Libre 59. En 1961, il connaît probablement sa meilleure année en s’imposant sur Gênes-Nice, le grand prix de Plouay, la Mi-Août Bretonne et le classement par points du Dauphiné-Libéré. Il remporta une seconde fois le grand prix de Plouay en 1963.

Valentin Huot

Né le 1er mai 1929 à Cressenseac-et-Pissot, Valentin Huot est décédé à son domicile de Manzac-sur-Vern en Dordogne, le 21 novembre 2017. Grimpeur au punch redoutable, il n’était pas apprécié dans le peloton à cause de son caractère très individualiste. Bête noire de l'équipe de France, jalousé et peu apprécié jusqu'au sein de sa propre équipe, il n'a jamais évolué dans un climat favorable à son plein épanouissement. Pro de 1954 à 1962, il enleva le titre de champion de France à deux reprises en 57 et 58. Il remporta également Paris-Limoges 54, le Midi-Libre en 60, le Mont Faron 56, 3 fois le grand prix de Cenon 54, 55, 59... Il a participé à 6 Tours de France et a terminé 6ème des championnats du monde 58.

Sharon Laws

Née le 7 juillet 1974 à Nairobi, la championne Britannique Sharon Laws est décédée des suites d’une longue maladie, le 16 décembre 2017. Sharon Laws a d’abord été une excellente vététiste remportant plusieurs épreuves sud africaine dont la très difficile Cape Epic en 2004 et 2009 avant de s’intéresser à la route et de passer professionnelle à 33 ans. Championne de Grande Bretagne du CLM en 2008, elle a également remporté le titre sur route en 2012, le Tour de Berne  ainsi qu’une étape du Tour d’Ardèche 2010. Son palmarès comporte également de nombreuses places d’honneur :médaille de bronze lors des championnats du monde du CLM par équipe, 3ème ud Gracia Orlova, 5ème de l’Emakumeen Bira, 7ème du Tour du Salvador, 8ème du Tour de Thuringe Diplomée de biologie elle a travaillé en tant que consultante en envrionnement pour le gouvernement Britannique et pour l’ONU. 

Eddy Pauwels

Eddy Pauwels

L'ancien coureur belge, Eddy Pauwels, est décédé le6 mars à Edegem. Né le 2 mai 1935 à Bornem près d’Anvers, il fut tout au long de sa carrière un grimpeur au caractère offensif et il s’illustra particulièrement sur le Tour. Maillot jaune sur le Tour de France 59 à l’issue de l’étape de Bayonne, il remporte deux étapes du Tour 61 dont celle des cols de Peyresourde, Aspin, Tourmalet et Aubisque à Pau, il se classe 9ème au général. En 62, il est 10ème à Paris après avoir gagné une nouvelle étape. En 1963, vainqueur de la 1ère étape à Epernay, il prend le maillot jaune qu'il conserve pendant trois jours. A son palmarès, on trouve également 1 étape du Tour de Belgique 59, les 3 jours d’Anvers 60, Il terminae également 4ème du Critérium du Dauphiné Libéré en 60, 4ème du Tour de Romandie 64, et 9ème du Tour d'Espagne 62.

Pauwels Eddy

Voir les retrospectives des cyclistes disparus pour les années : 2012 - 2013 -2014 - 2015 - 2016